La Marque

1856

C’est en 1856, que le jeune Jules Borel commence à Neuchâtel – un des berceaux de l’horlogerie suisse – sa longue carrière de fabricant d'horlogerie, guidé par une passion innée de la perfection.

1859

Jules Borel fonde avec son beau-frère Paul Courvoisier la société Borel & Courvoisier.

1860

L’entreprise Borel & Courvoisier exporte son premier lot de montres vers l’Uruguay, établissant ainsi son premier marché vers l’Amérique

1866

Borel & Courvoisier eu la fierté de voir ses efforts récompensés par l’obtention du premier prix au concours de l’Observatoire de Neuchâtel, consolidant ainsi la qualité de ses montres.

1875

Borel & Courvoisier reçoit le second et le sixième prix de l’Obsevatoire de Neuchâtel.

1876

Borel & Courvoisier remporte le “Certificate of Award” à la Foire Internationale des Montres et Chronomètres de poche à Philapdelpie aux Etats-Unis.

1878

Les montres fabriquées par l’entreprise Borel & Courvoisier se voient décerner la seule médaille d’or obtenue par l’industrie horlogère suisse à Paris, France. C’est au cours de cette période qu’émerge une nouvelle création révolutionnaire: l’engrenage de la montre par une couronne comportant un poussoir à tige. Cette invention inclut un nouveau système d’engrenage et une nouvelle technique de réglage de l’heure. Ce brevet marquera une étape importante dans l’histoire de l’horlogerie.

1894

Jules Borel prend sa retraite et son fils Ernest Borel lui succède.

1898

Ernest Borel et Adamir Debrot, le directeur technique, prennent ensemble la direction de l’entreprise et modifient son nom en Ernest Borel & Cie. Ernest Borel décide alors de se concentrer sur de nouvelles techniques d’engrenage et autres accessoires, tels les vis et les pièces de poussoir, améliorant ainsi grandement la précision et la perfection des montres Ernest Borel.

La marque de montres Ernest Borel ouvre alors un nouveau chapitre de son histoire en attachant à ses produits une histoire d’amour. Ernest Borel rencontre, à l’occasion d’une soirée dansante, une belle jeune femme, qu’il invite à danser. L’élégance et l’harmonie du jeune couple virevoltant au rythme des pas de danse attire tous les regards. Un photographe ne résiste pas au désir d’immortaliser cette vision d’une harmonie quasi absolue. L’instantané de cette scène romantique sera une illumination pour Ernest Borel, qui décidera de s’en inspirer pour transmettre, à travers cette image des pas de danse associée à sa marque de montres, celle d’une longue passion attachée à la recherche de la perfection.

1903

388 montres Ernest Borel sont vendues en Chine, tissant un lien indissoluble entre la marque Ernest Borel et la civilisation chinoise. Cette première entrée d’Ernest Borel en Chine est d’ailleurs, aujourd’hui encore, exposée au Musée International de l’Horlogerie de la ville de La Chaux-de-Fonds, célèbre “métropole horlogère” du canton de Neuchâtel, en Suisse.

1927

L’entrée dans l’entreprise de Jean-Louis Borel, fils d’Ernest Borel, insufle une nouvelle force dans l’entreprise.

1936

Jean-Louis reprend la direction de cette prestigieuse entreprise familiale, et en modifie le statut pour en faire une entreprise à responsabilité limitée. Le Conseil d’Administration était composé du président Ernest Borel, du directeur général Jean-Louis Borel et du directeur technique Adamir Debrot. Ce changement marquera une étape importante dans le développement des montres Ernest Borel. Dès lors, la marque lancera sur le marché, durant les décennies suivantes, des garde-temps étroitement liés à une tradition d’excellence, une technologie de pointe et un outil de fabrication toujours plus professionnel et plus efficace.

1937

Ernest Borel gagne le grand prix décerné en Grèce.

1945-1959

Le C.O.S.C. (Contrôle Officiel Suisse des Chronomètre) décernera le Bulletin de Marche à 4,172 montres Ernest Borel.

1946

Pour faire face à un développement à long terme et maintenir la haute qualité de la montre Ernest Borel en 1946, le Conseil d’Administration a décidé de construite une nouvelle usine, leur permettant d’améliorer l’équipement pour rehausser la qualité et continuer à produire de la qualité. La construction a débuté l’année suivante.

1947

L’inauguration de l’usine Ernest Borel a lieu le 10 octobre 1947.

1948

En 1948, la nouvelle usine a été pourvue d’équipements très avancés et l’entreprise a investi beaucoup de ressources dans la recherche et le développement, permettant aux projets d’Ernest Borel de faire un grand pas dans le futur.

1980’s

Après la réforme en profondeur qui suivit la révolution culturelle en Chine, l’ouverture du marché chinois au monde extérieur dans les années 1980 permit à Ernest Borel d’adapter son concept de montres romantiques de prestige aux goûts et à la culture traditionnelle de sa clientèle chinoise, renforçant ainsi sa présence dans l’ancien “Pays du Milieu”.

1997

Ernest Borel s’établi à La Chaux-de-Fonds et débute une nouvelle production.

2005

Ernest Borel devient membre de la Fédération de l’Industrie Horlogère Suisse.

2009

Afin de répondre à une demande international en pleine expansion, Ernest Borel, s’installe dans son nouveau siège du Noirmont, au sein des montages du Jura suisse,

2010

De nouveaux magasins sont ouverts en Suisse, États-Unis, Chine, France, Russie, Turquie, Irlande et Ukraine.

2014

Ernest Borel a connu une croissance substantielle dans le développement de ses marchés. Le réseau en Chine représente plus de 1000 points de ventes. Ernest Borel entre en bourse de Hong Kong le 11 juillet 2014.

De nos jours

Dépositaire de la beauté du temps et délivrant des trésors de culture, la marque Ernest Borel perpétue depuis plus d’un siècle et demi l’esprit initial de l’entreprise, basé sur la croyance en la perfection, chère à ses fondateurs. Cette démarche est significative de la tradition horlogère suisse et vise aussi à satisfaire un style de vie immuable dans sa beauté pour une clientèle portée vers cette perfection, justement, mais aussi vers les beautés de la mode et les côtés romantiques de la vie.